Pages avec des trucs

vendredi 28 juillet 2017

le bonheur

"Ce n'est pas tant l'intervention de nos amis qui nous aide mais le fait de savoir que nous pouvons toujours compter sur eux"
Épicure, Maximes capitales
 cité par Philosophie Magazine, n°111, p. 23

lundi 17 juillet 2017

“Peut-on croire en un Dieu, n’importe lequel, si l’on est persuadé qu’il n’y a pas d’au-delà ?”


“Peut-on croire en un Dieu, n’importe lequel, si l’on est persuadé qu’il n’y a pas d’au-delà ?”

Anonyme

Oui, à la condition que ce Dieu soit un Dieu de l’immanence, non de la transcendance. Vous pouvez croire en un Dieu-Monde, un Dieu qui serait le Tout, comme celui dont parle Spinoza dans l’Éthique. Selon lui, nous sommes en Dieu, en ce Dieu qui est la Nature : nos idées comme nos désirs ne font qu’exprimer notre position au sein de ce Tout. À travers ces idées et désirs, nous « expérimentons alors que nous sommes éternels », puisque tout ce qui nous traverse suit nécessairement de l’ordre du Tout. Il n’y a pas d’au-delà mais une présence infinie de Dieu à laquelle nous appartenons. « Il n’y a pas d’empire dans l’empire », écrit Spinoza. Tout est en Dieu et Dieu est Tout.

Charles Pépin

in Philosophie Magazine, n° 108, avril 2017, p. 18

lundi 10 juillet 2017