Pages avec des trucs

samedi 18 mars 2017

Panurge : Du bon usage du blé en herbe

« Du blé en herbe, vous faites une belle sauce verte, de légère cuisson stomacale, de facile digestion, qui vous épanouit le cerveau, esbaudit les esprits animaux, réjouit la vue, ouvre l’appétit, délecte le goût, resserre le cœur, chatouille la langue, fait le teint clair, fortifie les muscles, tempère le sang, allège le diaphragme, défraîchit le foie, désopile la rate, soulage les rognons, assouplit les reins, dégourdit les spondyles, vide les uretères, dilate les vases spermatiques, raccourcit les suspenseurs, purge la vessie, enfle les génitrices, corrige le prépuce, incruste le gland, rectifie le membre, vous fait bon ventre, bien roter, vesser, péter, fienter, uriner, éternuer, sangloter, tousser, cracher, vomir, bâiller, moucher, aspirer, inspirer, respirer, ronfler, suer, bander votre arme, et mille autres rares avantages. »

[Rabelais, Tiers Livre, 2]

Repiqué à le vieux monde qui n'en finit pas

vendredi 17 mars 2017

Sacco et Vanzetti

Here's to you, Nicola and Bart
Rest forever here in our hearts
The last and final moment is yours
That agony is your triumph



Paroles de  Here's to You (Ennio Morricone, Joan Baez, Francesco Franco Migliacci, Gianfranco Miti)

dimanche 26 février 2017

Tournesols


il ne s'agit pas de faucher tout
dans une grand accès de colère
mais de montrer aux tournesols
la direction de la lumière.

[Liège, rue de Hesbaye, 26/02/2017]


mardi 21 février 2017

mercredi 28 décembre 2016

Dada Lénine



Magadino, 7 juin 1917. Incidents étranges : alors que nous nous occupions du Cabaret à Zurich, au numéro 1 de la Spiegelgasse, habitait, juste en face, si je ne me trompe au numéro 6 de cette même ruelle, M. Oulianov-Lénine. Tous les soirs, il a dû entendre notre musique et nos tirades, je ne sais si ce fut avec plaisir et profit. Et, tandis que nous ouvrions la Galerie, dans la Bahnhofstrasse, les Russes partaient à Saint-Pétersbourg pour préparer la révolution. Se pourrait-il que le dadaïsme, comme signe et geste, soit la contrepartie du bolchevisme ? Oppose-t-il à la destruction et au calcul systématique cette autre face du monde, complètement donquichottesque, dépourvue de but et insaisissable ? Il sera intéressant d’observer ce qui va se passer là-bas et ici.


Hugo Ball. La Fuite hors du temps. Journal 1913-1921.

dimanche 4 décembre 2016

Collés montés punk rock





collés montés punk rock

[200x125 mm, papier, colle, pourri, l. bul]

Autodéfense du calembour / Boris Vian

Autodéfense du calembour

Pourquoi donc me vouer aux noirs gémonies ?
Rien n'est fertilisant comme un sac de guano.
Fraises, pousseriez-vous sans le puant tonneau
Épandant sur vos pieds la matière bénie ?

Vil calembour ! dit-on. Mais suave harmonie
Pour l'oreille de qui n'aime point Giono.
Je fleurissais déjà quand le pâle moineau
Roucouleur emporta l'olive en Arménie.

Mais vous êtes jaloux. Vous autres, esprits forts,
Vous lisez du Claudel, paraît-il, sans efforts.
Allez, vilains forgeurs de pièces édifiantes,

Hannetons lourds de vos vers blancs, tous, décampez !
Car de l'esprit volant je ne suis que la fiente,
Mais je tombe de haut tandis que vous rampez.

Boris Vian, Cent sonnets, Livre de Poche, 2014, p. 44